Monsieur le Député Maire

Lors du conseil municipal du 18 mars 2014, nous vous avons fait part de propositions qui pourraient améliorer le fonctionnement de notre démocratie locale.

Ces propositions nous ont été inspirées par un rapport parlementaire remis par vous même, au Président de la République, en février 2012. Elles apporteraient un indéniable changement dans le fonctionnement du conseil municipal par une meilleure implication des citoyens à notre démocratie locale et par la mise en valeur du rôle des groupes d’opposition.

Au nom de la liste Agir pour Hyères, nous vous proposons d’examiner 8 propositions :

  1. Consacrer en début de conseil municipal, 30 minutes aux questions orales d’actualité
  2. Mettre en place une procédure de questions écrites identiques à celle existante à l’Assemblée Nationale
  3. Autoriser la société civile à déposer sur le site internet de la commune des questions d’intérêt local
  4. Nommer un questeur issu des rangs des groupes d’opposition chargé de veiller à la bonne application du règlement intérieur et à la résolution des problèmes matériels des groupes d’opposition comme la mise à disposition pour chaque groupe de bureaux, de téléphones, d’ordinateurs, de secrétariat et de collaborateurs.
  5. Diffuser toutes les informations concernant les activités du conseil municipal sur le site internet de la ville
  6. Étendre la représentation proportionnelle à l’ensemble des organismes et des instances où siège la commune.
  7. Création d’une commission des finances et en confier la Présidence à un élu d’un groupe de l’opposition.
  8. En matière de communication, permettre à chaque groupe d’opposition de disposer d’une feuille indépendante du bulletin municipal, de dresser un bilan à mi-mandat et au terme du mandat et mettre sur le site internet de la ville le lien avec les sites internet des groupes de l’opposition.

Nous insistons bien entendu sur la notion de groupes d’opposition. Comme pour toute assemblée élue, nous souhaitons que notre sensibilité politique soit reconnue au sein du conseil municipal et qu’elle dispose des moyens indépendants pour travailler et pour participer à la vie démocratique de notre commune.

Nous sommes bien entendu disposés à participer à un groupe de travail sur ce thème à votre initiative avec les autres groupes d’opposition.

Nous vous prions de croire, Monsieur le Député Maire, à l’expression de nos sentiments les plus cordiaux.

William Seemuller et Brigitte del Perugia