• Conseil Municipal du 18 décembre 2014

    Le budget primitif a été adopté, avec comme prévu l’augmentation de 4,3% des impôts locaux. Il est surprenant de constater que cette augmentation fera rentrer 3,5M€ dans les caisses quand la dotation de l’Etat baisse de 1,4M€. Pourquoi prendre une telle marge?
    De plus tous les tarifs municipaux sont revus à la hausse: restauration scolaire (+21%), taux horaires des aides ménagères (+13%), taxe d’enlèvement des ordures ménagères (+4,3%)…
    Nous étions déjà une commune lourdement taxée (754€ par habitant à Hyèresquand la moyenne nationale est de 609€), cela va rapidement devenir insupportable pour la population hyéroise.
    Voir ici l’intervention du groupe “Agir pour Hyères”.

    Augmentation du taux de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères, mon intervention:
    Je plaide généralement pour qu’il soit compris et accepté par nos concitoyens que la collecte des ordures ménagères, en se complexifiant, cela engendre un coût. Mais encore faut-il qu’il y ait des résultats!
    Or à Hyères seulement 12,1% des ordures ménagères sont recyclées, quand le Grenelle fixait pour objectif 35% en 2012 et 45% en 2015.
    2015, nous y sommes! Nos performances sont très en-deçà de ce que nous pourrions espérer.
    D’autre part ce service qui est médiocre et cependant très couteux: il revient à 198€ par habitant alors que la moyenne se situait à 99€/h en 2011, ce qui correspondrait aujourd’hui à environ 110€ (étude Que Choisir).

    Mise en révision des ZPPAUP* – Mise à l’étude de la création d’une AVAP* multi-site (Centre Ville et Porquerolles), mon intervention:
    La délibération n°39 du 24/02/2012 avait déjà permis la création d’une AVAP en centre-ville, celle n°22 du 26/04/2012 créait celle de Porquerolles, en remplacement des ZPPAUP. Où en sont ces processus? Il est étonnant de faire comme si on partait de zéro. Beaucoup de conseillers ici présents ont participé à ces délibérations. Il semblerait que depuis il ne soit rien passé. Donc aujourd’hui on reprend tout. Il est cependant regrettable que la Commission Locale de l’AVAP, prévue par la loi du 12/07/2010, ne comprenne pas de représentant de la société civile, pas de représentant associatif, pas de conseiller d’opposition. Le représentant du Parc National de Port Cros, qui figurait dans la première version (voir délib de 2012), a été remplacé par l’Animateur du Patrimoine. Comme la loi prévoit une commission de 15 membres maximum et que vous n’en avez mis que 12, je suggère d’en rajouter 3:
    – un représentant du PNPC
    – un représentant du monde associatif
    – un conseiller municipal d’opposition (nous sommes candidats!)
    A priori Mr le Maire a accédé à ma demande et a accepté que je fasse partie de la commission. A suivre!

    * Zones de Protection du Patrimoine Architectural Urbain et paysager, qui deviennent des Aires de mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine.

     

    Post taggé dans , , , ,

Vous pouvez partager ce que vous venez de lire :
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *