• Conseil municipal du 19 oct 2018

    Où la question est posée de l’augmentation importante de la consommation d’eau sur Porquerolles depuis 2015 … La Fondation Carmignac y est-elle pour quelque chose?

    Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public de l’alimentation en eau potable. Exercice 2017

    “Avec ce rapport nous sommes dans la continuité des années précédentes: un bilan toujours négatif, des pénalités au titre du non respect des engagements contractuels… Néanmoins il y a tout de même des points positifs puisque certains indicateurs ont évolués dans le bon sens. En particulier j’ai noté le rendement de 85% à ce jour, qui est conforme aux exigences du Grenelle. Ainsi nous retrouvons presque le niveau 2012, ce qui est plutôt positif.
    Notre inquiétude porte sur la consommation de l’eau à Porquerolles.  En effet alors que la consommation augmentait modérément jusqu’en 2015, entre 2015 et 2016 on observe +17,7% d’augmentation de l’eau distribuée, provenant des forages et des transports. En 2017 on a une légère baisse (-5%), mais le niveau de consommation reste élevé par rapport aux années d’avant 2015. Quel évènement peut justifier cette forte augmentation? Les services de la ville se sont-ils penchés sur la question? Je veux bien faire des hypothèses: une nouvelle activité agricole? Des travaux importants? Ceux du chantier de la Fondation Carmignac?
    Cela me contrarie pour des raisons éthiques et citoyennes puisque l’eau payée par tous profite aux projets de certains. Et nous sommes sur une île dont la ressource est à protéger. Elle l’a été en 2017, après une forte production des forages en 2016, mais avec une compensation avec l’eau transportée: les rotations ont presque été doublées.

    Ceci est également gênant pour le futur sea-line: sur quelle base de consommation d’eau prévoira-t-on ce projet? Vos services disent que l’on se basera sur 125 000m3/an, ce qui correspond à peu de chose près à l’année 2016 durant laquelle la consommation d’eau avait bien augmenté. De plus, la consommation d’eau n’étant pas répartie de façon homogène sur l’année, il faudra prévoir une consommation de pointe qui a été estimée à 800m3/jour. Il me semble peu vertueux de choisir 2016 comme année de référence, parce qu’avec une consommation de pointe de 800m3/jour possible, on est à 292 000m3/an de potentiel que l’on pourra servir à Porquerolles, ce qui correspondra à une augmentation de la consommation d’eau de 133%.”

    Réponse de Mme Monfort: Il n’y a pas eu d’augmentation d’eau à Porquerolles, ce sont les chiffres qui ont  été présentés de façon maladroite. Les rotations ont été doublées à cause de la sècheresse. Aucun rapport avec Carmignac qui était alors en chantier.

    “Je conteste ce qui vient d’être dit par Mme Monfort: mon calcul consiste à considérer la quantité d’eau qui a été prélevée dans la nappe et celle qui a été transportée sur Porquerolles. Dans les deux cas cette eau a été distribuée. J’ai fais les calculs de 2013 à 2017, et je suis en mesure d’affirmer qu’entre 2015 et 2016 on constate une augmentation de 17,7%. Quel évènement permet de le justifier?”

    A suivre…

     


Vous pouvez partager ce que vous venez de lire :
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *