• Conseil Municipal du 21 novembre 2014

    En dépit de ses promesses lors de la campagne des municipales, arguant qu’il ignorait alors l’importance de la baisse  des dotations de l’Etat, le Maire décide d’augmenter les taxes locales. Une autre voie aurait été possible. Voir l‘intervention du groupe “Agir pour Hyères”.

    Rapport 2014 sur la situation en matière de développement durable, mon intervention:
    “Ce rapport se défend d’être un catalogue exhaustif mais pourtant il relève un peu de l’inventaire à la Prévert où l’anecdotique côtoie des projets d’envergure. Je pense que la ville d’Hyères est aspirée par le sens de l’Histoire qui va vers le développement durable. Cela me parait une évidence. Mais parfois dans ce mouvement, nous ne sommes certainement pas moteurs et nous avons même pas mal de retard.
    Les points structurants du rapport, les poinrs positifs, ce sont bien sûr l’Opération Grand Site, la Charte du Parc National de Port Cros, le projet de contrat des Iles d’Or et celui de recomposition spatiale spatiale au Ceinturon. Mais tout cela n’est pour l’instant que des projets.
    Le vécu au quotidien à Hyères est moins enthousiasmant que ce dont nous parle le rapport, même s’il existe plein de petites choses qui vont dans le bon sens. Notamment les points négatifs sont:

    • L’absence de plan de circulation pour les modes doux: nous n’allons pas vers une réduction de la circulation routière en ville.
    • L’inefficacité et l’incohérence de nos transports en commun
    • La médiocrité de nos résultats en termes de politique des déchets
    • L’absence réelle d’aide à l’agriculture (dire qu’on aide l’agriculture parce qu’il y a le marché paysan, c’est un peu léger!). Quant à l’aide à l’agriculture biologique, elle est inexistante.
    • L’insuffisance du développement des ER sur les bâtiments communaux (62m2 de panneaux solaires pour 180000m2 de patrimoine bâti communal)

    J’ai trouvé le rapport très optimiste alors que nous sommes “dans le petit ” à Hyères.
    Il manque également dans ce rapport des objectifs et des indicateurs pertinents. (voir la lettre adressée à Mr le Maire suite au conseil).

    Pour ce qui est de la vie associative, puisque le Développement Durable c’est aussi le mieux vivre ensemble et la vie citoyenne, il n’existe pas de salles pour les réunions ordinaires. La ville a besoin de salles de quartier pour que les citoyens puisent se réunir.

    Un travail qui a été fait et qui est intéressant, c’est une évaluation financière sous forme de tableau de bord. Le rapport l’évoque, mais malheureusement il n’est pas joint au rapport. Cela nous aurait apporté des choses parce que cela regroupe toutes les actions menées sur le sujet et cela permet de mesurer le coût net pour chaque type d’activité. Faisons ce tableau de bord des politiques menées au vu des finalités du développement durable!
    Donc je vous propose de mettre en place un groupe de travail sur les indicateurs et sur la mise en place de ce tableau de bord pour suivre les évolutions de la politique de DD de la ville.”

     

     

     

     

     

     

    Post taggé dans ,

Vous pouvez partager ce que vous venez de lire :
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *