• Conseil municipal du 23 février 2018

    Au menu: rapport d’orientation budgétaire 2018, rapport en matière de Développement Durable 2017, convention d’application de la Charte du PN de Port-Cros, rapport assainissement TPM 2016

    Rapport d’orientation budgétaire 2018

    L’intervention de William Seemuller est là.

    Rapport en matière de Développement Durable 2017

    Monsieur le Maire, cher collègue,

    Merci pour ce rapport et la présentation qui en a été faite aujourd’hui, sur la situation en matière de Développement durable, qui se peaufine d’année en année sur la forme, avec une présentation claire et puis  l’affinement de certains critères.

    Nous avons eu le plaisir de découvrir l’apparition de certains points que nous réclamons depuis longtemps, comme l’insertion de clauses environnementales et sociales dans certains marchés publics.

    Nous avons été également satisfaits d’apprendre la réalisation d’un Conseil d’Orientation Energétique de l’ensemble du patrimoine bâti de la Ville, en vue, peut-être, de développer les énergies renouvelables. J’ai bien entendu les contraintes auxquelles vous dites être soumis (peu de possibilité sur les bâtiments municipaux et des problèmes de rentabilité) mais elles ne doivent pas être plus fortes à Hyères qu’ailleurs. Enfin, même si nous sommes encore dans le flou, cela pourrait aller dans le bon sens. Après l’immobilisme en la matière depuis des années (invariablement 62m2 de panneaux solaires depuis 2013), on observe un frémissement. On espère que cela aboutira et que vous serez également réceptif aux initiatives citoyennes qui vous sont soumises

    Nous sommes aussi attentifs au passage à « zéro phyto », en vigueur depuis le 1er janvier 2017 et que la ville a su anticiper avec des pratiques alternatives dès 2015. Nous avons bien progressé depuis 2014 où je subissais en commission une fin de non-recevoir car les pratiques alternatives étaient jugées pas assez efficaces et trop coûteuses. Sans doute la nouvelle législation a-t-elle été déterminante dans cette évolution, mais le résultat est là, nous allons d’ailleurs voter les délib 29 et 30 pour renouveler le marché de désherbage des espaces publics. Nous nous en réjouissons.

    Voilà pour les principaux aspects positifs.

    – Je mettrais tout de même un bémol à l’annonce de Mr Carrassan qui se réjouit des 47% de part des énergies renouvelables dans la consommation d’énergie des bâtiments municipaux. Ce chiffre est obtenu grâce à l’option « énergie verte » chez EDF Collectivité pour certains abonnements. C’est bien mais il aurait beaucoup à dire ; cependant le débat serait technique, je ne veux pas ennuyer l’assemblée, j’aurai l’occasion d’y revenir.-

    Il reste encore cependant des points qui ne peuvent nous satisfaire.

    Concernant la qualité de l’air : oui, globalement depuis quelques années la qualité de l’air s’améliore. Grosso modo, elle est bonne un jour sur deux. On peut voir le verre à moitié plein, mais aussi se dire qu’un jour sur deux la qualité de l’air est moyenne, voire médiocre ou carrément mauvaise. Respirer un air convenable un jour sur 2 ne peut satisfaire personne, vous en conviendrez. La pollution venant principalement de l’ozone et des particules fines et se situant le long des axes routiers, on attend avec impatience des mesures pour apaiser la circulation en centre-ville. Mais toujours rien en vue quant à un plan de circulation des modes doux en ville. Délivrer des permis vélos aux élèves des écoles, c’est bien, leur permettre de circuler en vélo en toute sécurité grâce à des pistes cyclables, c’est mieux !

    En ce qui concerne la préservation des sols et le développement de l’agriculture de proximité, le bio ne progresse pas. De même, où en sommes-nous dans la part des surfaces exploitées par rapport à la surface agricole totale ? Le rapport ne le dit pas, c’était 78% en 2016. Il n’y a toujours pas de volonté politique pour développer une agriculture nourricière de proximité et de qualité. Nous le déplorons.

    Enfin la gestion des déchets a disparu du rapport et nous le regrettons. C’est pourtant un point noir dans le département et Hyères n’échappe pas aux critiques (par exemple notre ville se situe loin derrière St Mandrier, La Crau, Six Fours ou encore le Pradet en ce qui concerne la récupération des emballages ménagers recyclables). Que cela soit dorénavant une compétence de TPM ne doit pas nous empêcher d’avoir un compte-rendu sur ce qui se passe spécifiquement sur notre territoire et de pouvoir en discuter. Cela participe de la démocratie locale. Il ne faudrait pas que le citoyen se désintéresse de problématiques où il a un rôle crucial à jouer, sous prétexte que les instances décisionnaires se sont éloignées de lui. A l’aube de l’existence de la Métropole, restons vigilants à conserver un regard et une capacité d’implication et de propositions sur nos  services publics.  

    En conclusion, si la ville répond aux injonctions de la loi (comme le zéro phyto) ou presque la loi (le bio à la cantine), il reste encore du chemin à faire pour aller dans le sens du développement durable. Il manque d’ailleurs à ce rapport une projection sur l’avenir, les petites cartouches intitulées « les pistes d’amélioration », présentes dans le rapport 2016, ont disparu du rapport 2017. Nous nous permettons donc de vous suggérer quelques pistes : revoir le chauffage de la piscine, qui est une aberration écologique, développer la flotte de véhicules électriques qui aujourd’hui est la portion congrue, créer des pistes cyclables en ville qui manquent cruellement, permettre l’installation de jeunes agriculteurs bio pour développer des circuits courts… la liste n’est pas exhaustive !

    Je terminerai par une demande : me permettez-vous d’intégrer le Comité de Pilotage concernant la création de l’éco-quartier de la Crestade demi-lune ?

    La réponse du Maire a été floue sur ma demande, ni oui ni non, je vais lui adresser un courrier.

    Convention d’application de la Charte du PN de Port-Cros

    Le document est là.  Il présente les principales actions à mettre en œuvre d’ici 2020:
    Restauration du Fort Pradeau
    Identification de la capacité de charges des sites
    Appui à l’OGS
    Gestion de la ressource en eau sur les îles
    Mise en place des plans locaux de publicité

    La principale difficulté sera le financement, avec un désengagement récurrent de l’Etat envers les PN.

    Rapport assainissement TPM 2016

    Monsieur le Maire, chère collègue,

    Je vais pouvoir reprendre aujourd’hui les mêmes critiques que j’avais faites l’an passé à propos du rapport 2015.

    Vous aviez alors convenu que mes remarques méritaient d’être relayées par un courrier à destination des services de TPM et que vous essayerez d’avoir un interlocuteur ad hoc pour présenter le prochain rapport, que voici.
    Je ne suis pas sûre que nous ayons bien avancé depuis.

    Alors je vais me répéter.
    Nous subissons depuis 2016 une augmentation tarifaire de la part collectivité visant à une harmonisation entre les communes. Nous ne sommes pas contre une harmonisation visant à une solidarité économique entre les communes. Mais comment justifier une augmentation qui dépasse même l’alignement sur le haut, puisque le Pradet, commune la plus chère en matière de tarifs assainissement, subit aussi une augmentation (1,4%)? Et ce n’est pas terminé puisqu’il est prévu d’augmenter progressivement les tarifs jusqu’en 2023 pour atteindre 2,10€ HT et hors redevance de l’Agence de L’eau..

    Nous avons subi une augmentation de 6,5% cette année (0,3% l’an passé). Les autres communes ont également été impactées, certaines lourdement (+9,1% la Crau).
    L’an passé le compte administratif du service communautaire de l’assainissement dégageait un résultat de clôture de 3,7M€. Cette année il est de 21,837M€.
    Pour quels investissements prévus ? Le rapport nous dit ceux  « prévus au schéma directeur ». Mais qui dans cette assemblée a ce schéma directeur sous le coude ?

    Je pointais du doigt également l’année dernière la faiblesse du service de l’assainissement non collectif. La population concernée par l’assainissement non collectif a augmenté de plus de 6% quand dans le même temps le nombre d’agent du service est passé de 1,5 à 0,75 équivalent temps plein. Alors bien sûr il est envisagé d’externaliser une partie des contrôles!
    Et puis on n’a pas fait beaucoup de progrès sur la qualité des installations: le taux de conformité des installations contrôlées est passé de 62% à 66%. C’est encore trop peu.
    A la lecture du rapport,  on n’a pas l’impression que TPM prend cette problématique de l’assainissement non collectif à cœur. D’ailleurs la note obtenue pour la mise en œuvre de ce service est de 95 sur 140. C’est pourtant d’abord un problème de santé publique. L’an passé Mr Di Russo avait des espoirs pour les Borrels. A-t-on seulement avancé ?

    Nous avons le sentiment avec le transfert de compétences à TPM, et aujourd’hui à la Métropole, que l’éloignement des centres de décisions nuisent à la démocratie. Absence de visibilité, rapports remis tardivement, remontées tout aussi improbables : nous n’avons plus de prises ni sur les décisions, ni sur les évènements.

    Soyons clairs : nous souhaitons le succès de la métropole, et l’exemple de l’assainissement transféré depuis 2009 devrait nous permettre de mettre à plat ce qui ne fonctionne pas afin de nous prémunir de tout échec potentiel dans d’autres compétences transférées.

    Seul point positif: Mr Di Russo aurait obtenu des avancées sur le dossier de l’assainissement aux Borrels.

     


Vous pouvez partager ce que vous venez de lire :
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email

2 Réponsesso far.

  1. DUCROS Mireille dit :

    bravo pour vos interventions en Conseil Municipal. Je m’occupe des intérêts de Mme BLANC DUCROS Pierrette ma belle mère qui rencontre des problèmes de droits de délaissement sur la crestade Demi Lune . Depuis 2015, je lis avec intérêts vos interventions et vous êtes la seule à soulever les vrais problèmes , sans langue de bois. Encore bravo pour votre énergie et votre implication.

    • Brigitte Del Perugia dit :

      Je vous remercie de vos encouragements. N’hésitez pas à me faire part de vos problèmes si vous pensez que je peux intervenir pour vous aider.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *