• Faire des choix -journal municipal automne 2014

    Entre l’héritage du passé, les promesses électorales et l’incertitude du présent, le Député Maire doit préciser aux Hyérois son ambition pour la ville et les moyens d’y parvenir. Le 8 février 2014, lors de l’émission de Fr3 Marseille, les cinq candidats Hyérois se sont engagés à ne pas augmenter les impôts locaux. Cet engagement figure dans chacun des programmes électoraux. Il a été répété tout au long de la campagne. Pourquoi ?

    Parce que le niveau d’impôt à Hyères est un des plus élevés du département. Parce que trop d’impôts réduit la consommation des ménages et limite l’attractivité de notre ville.

    Parce que pour beaucoup de Hyérois, la vie est difficile et les charges déjà trop lourdes. La ville doit donc adapter ses dépenses à ses recettes. Si les recettes n’augmentent pas, il faudra faire des choix, comme pour le budget de chaque citoyen. Faire des choix, ce n’est pas accabler le passé. La situation financière de la ville était connue. Il suffit de revenir aux débats budgétaires de 2012 et 2013. Elle n’est ni pire, ni meilleure. Faire des choix, c’est par exemple revoir l’organisation des services par la concertation et en respectant  les compétences de chacun. C’est d’exiger de TPM un retour d’investissement à hauteur de notre contribution ou faire le tri dans les promesses de campagne. C’est surtout investir dans des dépenses d’avenir, créatrice d’emplois. Le Groupe Agir pour Hyères sera fidèle à la parole donnée. Il s’opposera à toute augmentation des impôts locaux. C’est une manière de prendre ses responsabilités dans une période difficile pour tous et qui demande des efforts à tous.

    William Seemuller,
    Brigitte del Perugia

    Post taggé dans ,

Vous pouvez partager ce que vous venez de lire :
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *