• La place de l’Habitat participatif à Hyères

    Nous l’avons évoqué à plusieurs reprises lors de différents conseils municipaux : il est plus que temps pour la commune d’avoir la volonté politique d’expérimenter d’autres formes de vivre ensemble et de production du logement. Une dynamique habitante a été identifiée sur Hyères et s’est exprimée dans le cadre de l’enquête publique concernant le PLU. PLU où l’on ne trouve nulle trace de l’innovation sociale de l’Habitat Participatif qui a pourtant été reconnue par l’inscription d’un article dédié dans le cadre de la loi ALUR adoptée définitivement le 24 Mars 2014. Mais il n’y a pas trace non plus de la notion d’éco-quartier dans le PLU, et pourtant vous nous avez demandé dernièrement de vous permettre d’en signer la Charte. Nous sommes donc en droit d’espérer que les lignes bougent et que l’Habitat Participatif trouve enfin sa place dans notre ville.

    Parce que « l’habitat participatif permet à des groupes de citoyens de concevoir, créer et gérer leur habitat collectivement, pour mieux répondre à leurs besoins, en cohérence avec leurs moyens et leurs aspirations, en particulier en matière de vie sociale et d’écologie. Ce mode de production de l’habitat est ouvert à toutes et à tous, de tout âge, tout niveau de ressources, tout milieu social, toute activité…Les volontaires constituent un groupe qui se fédère autour d’un projet de vie et de relations de voisinage en élaborant son programme : organisation des logements privatifs, espaces communs partagés intérieurs et extérieurs. Les futurs habitants définissent aussi leurs souhaits architecturaux et leur capacité de financement. Ils se réapproprient ainsi les décisions et responsabilités de l’acte de construire ou de rénover, d’adapter et d’entretenir leur lieu de vie, leur habitat. »

    Nous avions identifié lors de la signature d’un contrat tripartite ente la commune d’Hyères, TPM et EPF PACA en ce début d’année 2016, concernant le programme Le Massillon, la possibilité de mettre en œuvre l’Habitat Participatif pour les 72 logements en assession libre. Il est d’ailleurs prévu dans le contrat qu’un cahier des charges de consultation soit établi en partenariat avec l’EPCI et la commune de Hyères. La commune est donc en mesure d’exprimer sa volonté d’innover dans la production du logement afin de permettre une expérience citoyenne du mieux vivre ensemble. C’est aussi la vocation de l’EPF PACA que de faciliter l’accès au foncier et d’impulser ce type de projet. Toutes les conditions nous semblent donc réunies pour une telle expérience dans le programme Le Massillon.

    Monsieur le Député Maire, pouvez-vous nous dire si votre réflexion sur ce sujet a évolué de façon positive et si, avec la volonté de concevoir des Eco-quartiers, notre belle ville va aussi s’engager dans la démarche de l’Habitat Participatif, avec une première expérience dans le programme Le Massillon ?
    En vous remerciant de l’intérêt que vous porterez à cette question, je vous prie de croire, Monsieur le Député Maire, à l’expression de toute ma considération

    Brigitte del Perugia
    Conseillère municipale

    Post taggé dans

Vous pouvez partager ce que vous venez de lire :
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *